« Vingt ans plus tard, tu en es toujours là : te perdre à retrouver Joachim ! » Il suffit parfois d’un simple coup de sonnette pour que tout s’emballe.

Violette mène une vie calme et rangée entre son métier d’ophtalmologue et ses jumeaux. Elle a soigneusement posé un couvercle hermétique sur son passé, les blessures, la passion. Jusqu’au jour où Joachim Calderon sonne à sa porte, après de longues années d’absence, pour lui demander de cacher cinq millions d’euros en petites coupures. D’où vient cet argent ? Dans quel jeu dangereux son grand amour d’adolescence est-il impliqué ? Contre toute raison, Violette accepte de l’aider. Et les ennuis commencent.

Quand elle comprend, quelques jours plus tard, que Joachim a de nouveau disparu sans laisser d’adresse, Violette décide de partir à sa recherche. Car si Joachim cache un secret… elle aussi !

Coucou ! Me voici de retour avec ce roman que j’ai longtemps attendu ! Merci grandement aux éditions Charleston de me l’avoir fait parvenir même si derrière, la Poste a pris son temps !

Ce roman je l’ai lu également dans le cadre du Valentine Day Challenge dans la catégorie Coeur brisé car même si plusieurs catégories peuvent correspondre à ce roman, Violette a eu le coeur brisé à plusieurs moments.

Ce roman m’a vraiment passionné. Dès le début j’ai accroché à l’écriture de l’autrice et cela a rendu ma lecture assez fluide. De plus, Tonie Behar alterne les chapitres entre le présent et le passé (avec le journal intime de Violette pour le passé) et je me suis attachée à Violette. On comprends ses choix, ses peines, …

Alors, au début, j’ai trouvé le roman un peu long, j’avais très envie d’en savoir plus sur le Joachim du présent car celui que l’on découvre dans le journal intime de Violette ne semble pas trafiquer quoi que ce soit, il est droit dans ses bottes … et j’étais vraiment intrigué par son apparition chez Violette. Mais ensuite, les choses ne cessent de s’accélérer au fur et à mesure que j’avance dans ma lecture et sincèrement, la suite rattrape complètement ce sentiment de longueur du début. Il y a de ces retournements de situation que ce soit dans le présent et dans le passé.

Heureusement que Tonie Behar a su titiller ma curiosité, mon intérêt et mon attachement à Violette car je serai passée à côté de quelque chose ! Il y a pas mal de choses que je n’ai pas vu venir et sincèrement, j’ai eu plusieurs fois peur à la fin.

Ce roman traite de plusieurs sujets vraiment intéressants : tout d’abord la médecine et c’était drôle pour moi car ma tante s’est fait opérer à Quinze-Vingts, là où travaille Violette et justement, suivre Violette dans son travail, dans ses études était franchement intéressant. Ensuite, il y a les joies d’être mère, la fraternité, l’amour, l’informatique … Tout ces sujets sont vraiment bien abordés par l’autrice !

Ce roman, je vous le recommande vivement car il ne s’agit pas d’une histoire d’amour classique et Violette est une femme attachante. De plus, il est vraiment très bien écrit et l’autrice a su me tenir en haleine jusqu’au bout ! Il est déjà sorti donc vous pouvez vous le procurer si ce n’est pas déjà fait !

Je vous souhaite à tous de très bonnes lectures et je vous dis à bientôt ! Biz !