Coucou ! Pour le challenge Week-end à 1000 j’ai mis dans ma Pal ce roman de dingue !

Dans ce court roman (126 pages en ebook pour moi), nous découvrons Vincent, qui a 19 ans et qui vient de tuer son père. Au cours de ce roman, nous apprenons à connaître Vincent, son enfance et ses parents, enfin ses géniteurs.

Waouh ! Je savais, avec tout les avis positifs sur ce roman, à quoi m’en tenir mais avec la belle plume de Julia M. Tean, je me suis laissé transporter par l’histoire horrible de Vincent. J’en ai eu la nausée après avoir terminé Résilience tellement j’ai été dégoûter par ce qu’a vécu Vincent. Pourtant j’en ai lu des faits divers sordides.

Ne vous inquiétez pas, c’est un livre sombre, un peu gore mais même si il est en plus de çà fort, puissant … il se laisse lire tout seul et il est surtout parfait. Il est complet. On voit une victime devenue bourreau qui enfin s’accepte et peut enfin exprimer ses sentiments, ses émotions, parler de ce qu’il a vécu et aller mieux en prison bien que cet endroit ne soit pas un lieu où l’on peut se sentir en sécurité.

Tout cela a pu être possible grâce au compagnon de cellule et à une psy qui veut aider les prisonniers qui ont commis un crime à cause de leurs victimes car ces prisonniers ont été leurs victimes.

J’ai trouvé ce roman original, très bien écrit, profond et intelligent. Il met en avant pleins de problèmes graves de société dont je ne vais pas vous parler car cela va vous spoiler.

Il n’y a, en plus, pas que des émotions et des sentiments négatifs dans ce roman. Il y a aussi de l’amour, de la tendresse, de la beauté, du bien-être … Et ce qu’il y a d’extraordinaire durant ma lecture c’est que j’étais tellement transporter dans l’histoire et la plume de l’auteure est tellement belle que j’ai vraiment eu l’impression de ressentir les émotions et sentiments de Vincent.

Donc, merci à Julia M. Tean pour cette pépite. Elle mérite amplement toutes les bonnes critiques pour ce livre. Je vous le recommande à l’infini !

Petits bémols, je ne l’ai qu’en ebook et j’aurais bien aimé connaître les pensées de Pedro (ceux qui l’ont lu, vous comprendrez) suite à tout ce qui c’est passé pour Vincent (le meurtre …), ce qu’il est devenu.

Grande parenthèse, si jamais des personnes subissent une quelconque agression sans raison valable (c’est-à-dire à moins que vous soyez une saleté de bourreau), essayez de vous échapper ou de demander de l’aide, parlez-en  sans vous mettre en danger mais surtout, dites vous bien que vous ne le méritez pas. Quoi que les gens vous disent vous pouvez être fiers de ce que vous êtes et vous ne méritez pas le mal que l’on vous fais.

Je vous souhaite de très bonnes lectures et je vous dis à bientôt ! Biz !

Publicités