Résumé :

1946, alors que les Britanniques soignent les blessures de guerre, Juliet Ashton, écrivain en manque d’inspiration, entreprend une correspondance avec les membres attachants d’un cercle de Guernesey. De confidences en confidences, la page d’un nouveau roman vient de s’ouvrir pour la jeune femme, peut-être aussi celle d’une nouvelle vie …

Coucou ! Alors oui je suis en avance mais j’avais plus de temps pour lire ou dans ce cas relire ce merveilleux roman épistolaire.

On me l’avait offert pour l’été 2012 et aimant lire j’ai été ravie et je l’ai été doublement car ce livre est une merveille.

Je sais que beaucoup de personnes n’aiment pas les romans épistolaires (d’ailleurs je ne sais pas pourquoi donc pour ceux et celles qui sont dans ce cas, n’hésitez pas, en commentaire, à m’expliquer les raisons qui font que vous n’aimez pas ce genre de romans) mais franchement, la manière dont les lettres sont écrits est tellement géniale que justement c’est facile à lire, prenant, drôle, émouvant … On apprends vraiment à connaître tout les personnages de ce roman, leur vécu, leurs blessures, leur caractère, leur personnalité. Et l’histoire en elle-même est vraiment passionnante.

Par ailleurs, je l’ai relue plusieurs fois sans aucun problème et avec toujours autant (je pense) de plaisir. Donc n’hésitez pas à le lire, c’est que du bonheur même pour ceux qui n’ont pas les mêmes goûts que moi, si il y a une médiathèque ou un proche qui a ce livre empruntez-le, si vous le voyez en occasion, achetez-le.

Je n’en dis jamais plus que le résumé en dehors de mon ressenti car je sais qu’il y a des personnes qui aiment le plaisir de découvrir comme il faut les livres donc voilà.

Pour ceux qui l’ont lu, qu’en avez-vous pensez ? Avez-vous d’autres livres à conseiller ?

Gros bisous, bonne lecture et à bientôt !

Publicités